Johann Anton Koch zugeschrieben, stilistisch nahe an Carl Philipp Fohr und wohl aus der Zeit von dessen Aufenthalt in Kochs Werkstatt.

  Attribué à Johann Anton Koch, le Nestor des peintres de paysage allemands à Rome. La stylisation est telle, que un ancien propriétaire a attribué le dessin à Carl Philipp Fohr, à l'époque éphémère collaborateur de Koch.